Collectif Préservons le Domaine de Boudré

Suite à l'annonce officielle de la mise en vente du Domaine de Boudré, le collectif a vocation à assurer la sauvegarde de ce site naturel.

Appel à la mobilisation

L’hippodrome de SEICHES SUR LE LOIR, au cœur de la forêt de Boudré, est en danger.

Il est en danger d’être privatisé et à terme de devenir accessible à un exploitant de carrières.

Pourtant, il existe une solution viable et pérenne, une solution qui permettrait de conserver ce patrimoine local dans le domaine public.

Sous l’impulsion du collectif et à l’initiative de la commune, un groupe de travail s’est constitué. Il a travaillé depuis plusieurs mois, entre autre, à une réponse à l’appel à projet sur l’hippodrome, diligenté par le département.

Un projet a été finalisé mercredi 11 janvier 2017 et validé par l’ensemble des partenaires (la commune, la communauté de communes, la société des courses, l’ASER, la LPO et le collectif Boudré). Il va permettre :

  • De conserver l’hippodrome dans le domaine public, la commune en devenant propriétaire
  • De maintenir les courses hippiques sur la commune
  • De conserver l’ensemble des activités qui s’y déroulent, pour les particuliers, les associations et les écoles
  • De développer, à moyen termes, des activités et l’offre touristique sur la commune.

Dans le cadre de ce projet, une offre financière raisonnable a été arrêtée par les participants : 115.000 euros.

Ce projet et ce budget doivent être votés lundi 16 janvier à 20 h par le conseil municipal de SEICHES. Alors que nous pensions que ce projet, minutieusement préparé depuis plusieurs mois, dans un état d’esprit collégial et participatif, allait faire l’unanimité, il n’en est rien.

Des conseillers municipaux ne voient pas l’intérêt d’un tel projet et ne souhaitent pas y mettre plus que l’euro symbolique. C’est une véritable tentative de torpillage de dernière minute du projet de maintien de l’hippodrome dans le giron public. A quelles fins ? En tout cas, c’est la mort certaine de ce projet avec la porte ouverte à la privatisation.

Si le montant proposé au vote du conseil municipal ne devait pas être conforme à celui discuté dans le cadre du groupe de travail, le collectif se désolidarisera. Il ne permettra pas que le texte rédigé collégialement soit transmis au conseil départemental. La commune devra réécrire son texte en réponse à l’appel à projet.

Nous appelons chacun, habitants, élus, amoureux de l’hippodrome, à venir massivement au conseil municipal pour manifester, par leur présence, leur attachement à l’hippodrome de SEICHES sur le LOIR et qu’il puisse ainsi rester dans le domaine public.

RENDEZ VOUS LUNDI 16 JANVIER à 20h à la mairie de SEICHES sur le LOIR

 

Précédent

Forêt de Boudré : l’urgence d’attendre 2017

Suivant

La municipalité prête à acquérir l’hippodrome

  1. Nicolas Houdoin

    Il y a du retournement de veste dans l’air.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén