Collectif Préservons le Domaine de Boudré

Suite à l'annonce officielle de la mise en vente du Domaine de Boudré, le collectif a vocation à assurer la sauvegarde de ce site naturel.

flyer-débat-public-2-novembre-2017.jpg

  1. Loïc Le Borgne

    J’ai la triste impression que « sauvons notre forêt » est devenue « sauvons notre hippodrome »…

    Aucun des arguments que vous mettez en avant n’est pour la préservation des écosystèmes, mais pour la préservation d’un lieu de loisir…

    Les priorités ne sont-elles plus à la préservation de la forêt et de son écosystème ?!

    • préservons Boudré

      Pour le moment, c’est l’hippodrome qui est en danger immédiat. Si l’hippodrome et les fermes sont vendus à cet entraîneur de chevaux de course, il est sûr que cela portera atteinte au calme de la forêt alentour et à la biodiversité. Les arguments avancés par les élus favorables à l’installation de l’entraîneur sont purement économiques. Si nous contre-argumentons en parlant de biodiversité et d’écologie, notre action tombera à plat. Il nous faut rester sur le même terrain pour démonter un à un leurs arguments.

    • collectif boudré

      Oui votre impression est pertinente. Mais si le Collectif a conjoncturellement mis l’accent sur la défense de l’hippodrome, c’est pour écarter le projet de l’entraineur-éleveur de chevaux de luxe qui noyaute justement les autres projets d’installation de jeunes paysans sur les terres agricoles du domaine qui eux prévoient le respect de la biodiversité. La défense de l’hippodrome n’est qu’une pièce du puzzle du dossier de Boudré.
      D’autre part, il ne faut pas oublier que la création de piste artificielle sur l’hippodrome risque de provoquer des ruptures de circulation de certaines espèces rares d’ invertébrés présentes sur ce site;

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén